Les enquêteurs, les agents infiltrés et les informateurs recueillent des informations précises afin que les trafiquants de viande et de produits d'espèces menacées puissent être arrêtés sur le champ, ce qui fournit des preuves concrètes aux tribunaux.

LAGA aide techniquement le MINFOF et les forces de l'ordre à arrêter les contrevenants et à transmettre les rapports de plaintes aux tribunaux. LAGA supervise étroitement les opérations sur le terrain.

LAGA a formé une équipe juridique pour aider dans les procédures administratives de poursuite des premières affaires de faune connues devant les tribunaux du Cameroun.

LAGA diffuse des actualités dans les journaux télévisés nationaux, les actualités de la radio nationale et la presse écrite concernant le succès des opérations et les décisions judiciaires positives. Les médias camerounais informent le public que la loi est activement appliquée, assurant ainsi une éducation du public sur le changement, une dissuasion accrue et la classification du commerce illégal d'espèces sauvages menacées comme criminel.


LAGA est la première ONG d'application des lois sur la protection de la faune sauvage en Afrique. Unique au monde dans son approche et ses activités, LAGA travaille en étroite collaboration avec les gouvernements.

LAGA a commencé avec une base de référence de zéro poursuite en matière de loi sur la protection de la faune sauvage dans presque tous les pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre. Le zéro est une base de référence assez solide qui est restée stable pendant une décennie avec pourtant l'existence de lois suffisantes.

Aujourd'hui, LAGA a construit la légitimité d'un nouveau modèle d'interaction entre une ONG et le gouvernement. Sept mois après son enregistrement, LAGA a engagé la première poursuite pour la faune au Cameroun. Depuis 2006, chaque semaine un important trafiquant illégal d'espèces sauvages a été arrêté, environ 87% d'entre eux sont derrière les barreaux dès le moment de l'arrestation sans caution. Les poursuites sont satisfaisantes et ont atteint la peine d'emprisonnement maximale de 3 ans. Les dommages-intérêts accordés ont atteint 200 000 $ pour une affaire. Les efforts en terme médiatique se traduisent chaque année par 365 articles diffusés à la télévision, à la radio et dans la presse écrite - un par jour.

Le gouvernement du Cameroun est l'une des rares « partie » à la CITES (la Convention des Nations Unies sur le commerce des espèces menacées d'extinction) à inclure une ONG dans sa délégation et est même allé plus loin en désignant LAGA pour le Prix international Bavin. Un prix que LAGA a reçu des mains du Secrétaire Général de la convention.

LAGA a été félicitée pour ses réalisations dans l'application des lois sur la faune et pour son impact dans un contexte plus large à travers diverses lettres de recommandations.

EAGLE Network

L'expérience du Cameroun a prouvé qu'il est possible d'appliquer les lois existantes sur la faune et de fournir des normes mesurables pour l'efficacité de leur application, c'est-à-dire le nombre d'importants trafiquants d'espèces sauvages arrêtés et purgeant une peine dissuasive. Malheureusement, la référence pour cet indicateur est toujours nulle dans de nombreux pays des sous-régions d'Afrique centrale et occidentale, ce qui souligne la nécessité de l'extension du modèle LAGA. Le modèle a déjà été mis en place dans huit autres pays, formant le réseau EAGLE, à commencer par le projet PALF au Congo Brazzaville et le projet AALF au Gabon dans le cadre de l'ONG Conservation Justice. AALF-B opère au Bénin depuis 2014 sous « Nature Tropicale », EAGLE Togo, EAGLE Sénégal et EAGLE Côte d’Ivoire sont les derniers membres du Réseau. Pendant ce temps, l'Ouganda et le Burkina Faso sont en cours de préparation.

La collaboration LAGA - MINFOF

L’organisation Last Great Ape (LAGA) est née parce que la survie des grands singes africains exigeait une action urgente. Sans lui, les grands singes et de nombreuses autres espèces en voie de disparition disparaîtront bientôt. LAGA a été enregistrée en Israël en décembre 2002 et opère au Cameroun. Il s'agit d'une organisation de terrain conçue pour établir l'application effective de la législation locale sur la faune qui est essentielle à la survie des animaux menacés.

Le ministère camerounais des Forêts et de la Faune (MINFOF) a pris la décision courageuse d'aller de l'avant avec un projet pilote en collaborant avec LAGA. La collaboration vise à créer un modèle réussi qui fournira l'ingrédient manquant dans la formule de conservation de la faune : la création d'un facteur dissuasif.

LAGA est la première ONG spécialisée dans l'application des lois dans la région. Elle se concentre sur les espèces menacées et principalement sur les marchands, les principaux producteurs du commerce illégal de viande de brousse, du commerce de l'ivoire et du commerce des animaux de compagnie.

Rapport d’activités- Octobre 2021

Rapport d’activités- Octobre 2021
Le mois a été marqué par l'arrestation de 4 trafiquants avec 77kg d'écailles de pangolins et un pangolin fraîchement abattu.

Rapport d'activité- Septembre 2021

Rapport d'activité- Septembre 2021
Ce mois a été marqué par l'arrestation de 4 trafiquants de perroquets gris à queue rouge et d'un chimpanzé au cours de deux opérations.

Rapport Annuel 2020

Rapport Annuel 2020
Malgré les défis posés par la pandémie de Covid-19 et plusieurs autres difficultés, l'équipe de LAGA a persisté et a obtenu des résultats tangibles dans sa collaboration avec le ministère des Forêts et de la Faune. Des résultats ont été obtenus dans les domaines de l'enquête, des arrestations, des poursuites, de la couverture médiatique, des relations gouvernementales et des activités internationales en mettant l'accent sur la lutte contre la corruption et le commerce illégal d'espèces sauvages, principalement le trafic d'ivoire, d'écailles de pangolin, de peaux de panthère et de lion. Les mesures et directives gouvernementales, ainsi que les mesures organisationnelles mises en place pour prévenir la propagation du coronavirus, ont été strictement respectées. Les efforts déployés ont donné d'excellents résultats dans la lutte contre le trafic d'écailles de pangolin, d'ivoire, d'ossements humains, de mandrills et de peaux de panthères et de lions.

The Last Grat Ape

Activisme

La famille LAGA compte moins d'une douzaine de militants. Une ONG sans un seul véhicule. Dans un monde de multinationales parmi les géants de l'industrie de la conservation, LAGA est fière d'être petite une petite équipe